jardins de Maizicourt


Maizicourt--1

 

 

L’entrée des jardins de Maizicourt est d’un charme fou.
Celui des ans accumulés et de l’amour d’une jardinière pour un endroit qu’elle a développé, agrandi et embelli.

L’accueil extrêmement chaleureux, nous a permis de sublimer des conditions climatiques un peu ‘humides’, les photos vont hélas en pâtir et  le carnet de note prendra quelques gouttes au passage !

Mais foin de ces aléas, ce jardin est magique, plein de recoins, d’arbres majestueux et d’allées où notre âme d’enfant se laisse égarer avec joie.

 

Situé en Picardie, ce jardin mélange les styles avec bonheur, anglais, français, japonais. Catherine et André Guévenoux l’ont acheté en 1989 et n’ont eu de cesse ensuite de l’aménager et l’agrandir au fil des ans. Il a été ouvert au public en 1997.

Maizicourt-2

 

 

 

 

Les guides seront le propriétaire et Nadine, la jardinière qui seconde la propriétaire dans l’entretien de cet espace multiple et qui vient de prendre une retraite bien méritée.Difficile de ne pas craquer d’abord pour le château, construit au début du XVIII° siècle, précédé d’une cour d’honneur de forme violonée.

Une grange elle aussi du XVIII° siècle a été rénovée et aménagée en une charmante orangerie ou le propriétaire nous a laissé déposer nos cabas et attaquer nos sandwichs, le tout aidé des quelques breuvages qui ont su nous réchauffer.Une succession de fabriques émaillent le jardin, toutes différentes, toutes d’un charme fou, qui abritent la cabane des enfants, le poulailler, la maison du jardinier, etc.  Maizicourt----3

 

Ce qui m’a touché dans ce jardin d’hiver, marqué par des structures fortes, c’est l’attention porté aux passages entre deux jardins, entre le jardin et les champs.

Les déambulations sont toutes différentes, travaillées en fonction du jardin où elles mènent. Ici allée cavalière, ici perspective monumentale ouvrant la vue sur le château, là chemin glissé entre les plantations, semé de dalles, de rondins qui préservent les pas vagabonds du promeneur.


Maizicourt--4

L’ailleurs est suggéré, à moitié dissimulé, caché ou annoncé par des haies de persistants ou des haies colorées de charme au feuillage marcescent mais néanmoins fortement coloré.

La taille apporte sa transparence et anime ces enclos. Les écorces des arbres nous surprennent au détour d’un regard attentif,  les première floraisons des prunus enjolivent le lointain.

 

 

Maizicourt--6   

Maizicourt--5

 

La jardinière fait avec les lieux et choisit de composer avec cette nature qui avant son arrivée avait envahi certains espaces. Le long de la Grande Allée, les houx sont taillés afin de les rabattre et de leur donner une autre puissance. Le sous bois ainsi éclairci abrite tout un petit peuple qui peut courir entre les nivéoles, les fougères, les lierres.

 

Maizicourt--7


Les poulettes s’égaillent dans cet ensemble et derrière la haie paissent tranquillement quelques moutons noirs d’Ouessant.

 

Maizicourt---8

 

 

 

Les arbustes , les arbres sont taillés, formes à la française qui marquent de leur rigueur l’entrée d’une chambre, douce accumulation des buis taillés qui s’appuient sur la brique rouge des bâtiments, érable mené en table qui souligne l’horizon.

Maizicourt---9

 

 

Un potager et un cloître, espace secret, sont plantés d’hydrangeas, de magnolias, de quelques azalées. Pour l’avoir visité à d’autres saisons ce jardin magnifique prend toute sa puissance au moment de la floraison des roses. C’est un jardin que l’on peut visiter plusieurs fois sans se lasser.

 

 

 

Mireille Kerloc’h 1er mars 2014

 

 

 

Les Jardins de Maizicourt 

Propriétaire(s) : M. et Mme André Guevenoux (Jardin Privé)

80370 MAIZICOURT

Téléphone : 03.22.32.69.64

Fax : 01.40.22.91.75

Site web : http://www.jardinsdemaizicourt.com

page facebook qui permet de suivre l’évolution des saisons grâce aux photos diffusées https://fr-fr.facebook.com/LesJardinsDeMaizicourt

Il existe un livre sur les Jardins de Maizicourt, aux éditions Ulmer.

 

 

Haut de page