Le Clos Millet

 

 

 

Par un après midi pluvieux d’octobre notre groupe se déplace sur les pas d’Alain, dans le Cotentin, pour admirer les belles couleurs que revêt la nature à l’automne.le-clos-millet-n6-PA260912

Mais dès l’entrée du Clos Millet nous tombons sous le charme de ce petit cottage qui ceint la demeure en pierres ; Que voyons-nous ? des hortensias encore en fleurs, une collection d’heuchères  et euphorbes characias prospère, plus loin le bleu des aconits…..L’été se serait-il attardé dans le jardin de Mireille et de Jean Pierre Thébault ?  le-clos-millet-n9-PA260927

Le-clos-millet-5-PA260908

 

La jardinière avec humilité nous livre les « secrets » de son jardin orienté plein sud, qui court sur 5000mètres carrés et qui comprend :

Une partie haute occupée par un gazon délimité par des parterres de végétaux organisés à l’anglaise et qui offrent, par transparence parfois, une vue imprenable sur le bocage normand. Le-clos-millet-n7-PA260920

Un dénivelé, l’à pic d’une ancienne carrière de granite aménagé en terrasses planté essentiellement de vivaces. Le visiteur y accède par un escalier en pierres trouvées sur place, « rangées au fil du temps » où des érigerons karvinskianus et des thyms semblent donner vie au granite Le-Clos-Millet7804-n3

Une rareté qui produit son effet le raisin d’Amérique ou phytolacca americana….

Là bas c’est le vert tendre des fruits sur un pommier en espalier qui fait le décor d’une allée.

Dans la partie basse, une végétation foisonnante au feuillage du plus doré au plus foncé (saule, noisetier, cornus controversa variégata, lespédeza…. De nombreux hostas) borde un étang, refuge d’une famille de colverts mais aussi d’une « peste aquatique  l’aponogeton », fameuse fleur bleue au parfum vanille qui prend ses aises en envahissant les nénuphars Le-Clos-Millet7790-n2
le-clos-millet-n-13-PA26098

Mais Mireille ne s’est pas contentée de planter…. Grâce à ses talents, l’artiste a composé des « tableaux » dans des parterres très fouillés mais toujours organisés.

Dans un foisonnement de verts, ici quelques dahlias  blancs et mauves, là un assemblage d’érigerons et de bruyères, plus loin des hibiscus des marais qui prospèrent malgré la présence toute proche d’un gunnera géant, « son grand fou ». le-clos-millet-n9-PA260927

Dans tous les arbres, des rosiers lianes en fleurs.

Plus étonnant encore, cette haie de thuyas percée de fenêtres  ouvrant sur la campagne environnante dans le soleil couchant…..

Le-clos-millet-n8-PA260923

 

Ou encore ce petit espace où la nature semble s’être organisée elle-même : juste quelques graminées qui permettent , mieux qu’ailleurs, « d’entendre le hérisson ou les criquets répondre aux grenouilles » une fois que le cabanon a livré ses dernières notes de musique…..

Nous visitons le jardin d’une artiste qui s’appuie sur la nature pour créer,  sculpter.

Le-Clos-Millet7770-n1

Ici, au milieu d’un rosier aux formes inhabituelles des chaises sculptées dans le lierre et la table couverte de mousses des bois sur laquelle des sédums simulent la nappe.

le-clos-millet-n-10-PA26093

 

Là le chat du Clos Millet immortalisé sur un socle en pierre. (ph 936/939)le-clos-millet-n-11-PA26093

Plus loin encore, un plantureux mouton, une herbe à la bouche, bien planté au milieu d’un jeu de boules qui résistent à la pente mais qui disparaissent l’été sous une pluie de pâquerettes.

 

 

 

 

 

 

Les installations composées parfois de simples matériaux (bois sculptés, pierres taillées et métal) ou d’objets éclectiques (casier de pêcheurs, lit de la belle au bois dormant) dénichés chez le brocanteur s’intègrent à l’espace.le-clos-millet-n-12-PA26095

Le visiteur ne se lasse pas d’admirer la décoration bien pensée, bien dosée, cette recherche constante de l’esthétique qui n’entrave jamais,  comme dit Mireille, « l’œuvre de la nature ».

Malgré l’âpreté du relief, et grâce, à une terre généreuse « où tout pousse sans engrais ni traitement», à ses efforts, à ses talents Mireille a réussi à métamorphoser cet espace ingrat en un océan de verdure qui, le temps de la visite,  nous a fait oublier l’automne. Mireille nou

Le-Clos-Millet7805-n5

s ouvrira son jardin quand il aura pris de nouvelles formes et ceci pour notre plus grand bonheur !

 

 

 

Jeannine A   26 octobre 2013

 

 

 

 

 

Le Clos Millet

Mireille et Jean-Pierre Thébault

120 route de la Haye
50530 Saint-Pierre-Langers
tél.02 33 60 42 18

Haut de page