Jardin de Michelle à Auray

jardin-Michelle-Saint-Guill     Nous sommes accueillis dès l’entrée par une profusion de fleurs aux teintes chaudes, multitude d’ azalées, bruyères, aux pieds d’arbustes variés. Une petite sente bordée de myosotis en fleurs se faufile vers la maison ,mais une large allée nous invite à la descente qui contourne la maison ; thaspis, marguerites bordent un massif où domine un beau camélia, plus loin une pivoine tend sa corolle rouge tandis qu’une clématite d’une jolie teinte mauve pastel s’enroule auprès d’un rosier ; en face devant le pignon jardin-de-M-Saint-Guilly6une grande variété d’arbres et arbustes : hébé, millepertuis, spirée aurea, bambou sacré et ses pétillantes  baies rouges   ainsi qu’ une belle glycine  étalant ses  grappes mauves .

 

 

Au milieu de l’allée le grand sourire de Michelle et derrière elle…. une très belle perspective sur un jardin légèrement pentu, ponctué de massifs fleuris et aboutissant sur une jolie pièce d’eau auprès de laquelle veille un héron. Lors de la descente nous pouvons admirer un énorme plant  de bleuets couvert de fleurs, pittosporum, phormium tricolore (vert, jaune et rose)

 

 

 

Capitaine Hadok, le chat (chartreux gris je crois ?) nous invite à le suivre sous des arceaux de rosiers , où nous croisons une clématite bleue ;  en gravissant quelques marches élégamment bordées de divers hostas et fougères,  nous atteignons le bord de l’eau où murmure une cascade.jardin-de-M-Saint-Guilly5

La remontée vers la maison  est encadrée de massifs qui doivent être beaux en toute saison, vue la variété d’espèces végétales qui s’y côtoient. Autour de la terrasse,  lilas et rhodos frôlent la ramure d’un chêne, au pied duquel  se mêlent origan doré, asters à feuillage pourpre ; en face un massif  où se dressent de fins iris bleus , la lavande  papillon, une clématite rose pastel, et des rosiers très sains en grande promesse de floraison, derrière la maison un viburnum  étale ses plateaux lumineux

Dès l’entrée, on tombe sous le charme de ce jardin, on voudrait  y rester car lorsque les roses s’ouvriront il doit être encore plus merveilleux. Félicitations à Michelle qui a su le composer avec beaucoup de goût et qui l’entretient avec tant de soin.

 

 

 

 

 

Claudine à Vannesjardin-M-Saint-Guilly2

18 mai 2013

 

Haut de page