Jardin de Rémy et Hélène à Merlevenez

Jardin-Remy-4Promenons-nous dans les bois…allons voir le jardin d’Hélène et Rémy…

 

Dès l’entrée, «  Pont-Pays », nom d’un petit pont de bois attenant au jardin, annonce le caractère facétieux du propriétaire ! Un joli fagot de brindilles bourgeonnantes accueille les visiteurs.

Et en quelques mots vous avez compris que le bois constitue l’âme de ce lieu.

 

Il y a dix ans, Hélène et Rémy ont acheté une grande prairie à l’orée d’un bois. Ils y ont construit une jolie maison tout en bois bien sûr. Depuis jardin d’ornement, prairie plantée et potager ont trouvé leurs places. Ah j’allais oublier, il y a aussi un mini bois !

 

Côté jardin, Hélène, l’artisan des lieux, vous parle avec douceur et chaleur de ses plantes , de ses arbres, comme du saule tortueux, du liquidambar qui se dressent à l’avant du terrain ou du cornus kousa que l’on admire dans un massif longeant la route. Autour de la terrasse des plates-bandes aux formes harmonieuses s’imbriquent et abritent moult vivaces, iris, heuchères, pivoine arbustive,  cerinthes…moult arbustes, berberis, fusain, sorbier, acer… Des oiseaux en bois ou en métal se mêlent au décor ave humour.jardin-de-remy

A l’origine, mitoyenne avec la prairie voisine, une première haie est composée de bouleaux, hêtres, rhododendrons…Devant elle, avec le temps, une allée est créée puis une deuxième rangée d’arbres est plantée car le vent est ici bien présent et il faut s’en protéger.images-doudou-jardins-des-m

Coup de cœur pour une plante, un cadeau sont à l’origine de tel ou tel massif. An centre de la pelouse, le tronc couché d’un
Jardin-de-Remy-6poirier mort est aujourd’hui entouré de grandes vivaces : héllébores de Corse, miscanthus, crocosmias Lucifer tandis qu’une abeille veille…Au détour d’une allée, le regard est attiré par la couleur flamboyante d’un Pierris forest flame et s’amuse de la forme curieuse d’un Euonymus fortunei dont la taille évoque une belle robe du soir.

Et quand on parle de taille, celle d’un arbousier en nuages illustre le travail de patience d’Hélène, commencé il y a 4 ou 5 ans et légèrement modifié chaque année pour le conduire vers une forme équilibrée.Jardin-Remy-3

 

Côté prairie, devant le petit bassin, un splendide Viburnum plicatum ‘Lanarth’ étale sans vergogne ses branches recouvertes de ses si jolies ombelles blanches. Un Cornus kousa ainsi que des arbres fruitiers y ont aussi leur place.Jardin-Remy-5

 

Côté potager, domaine de Rémy, celui-ci a réalisé de belles plates- bandes au milieu d’un espace entouré de barrières faites maison et de rosier grimpant. Fraisiers et salades y poussent déjà. A côté l’esprit ingénieux de Rémy a conçu une serre réalisée grâce à l’ossature d’une toile de tente !

 

Sans oublier d’admirer un magnifique rosier, Rosa chinensis Mutabilis, rempli de boutons floraux, promesses de fleurs je quitte ce jardin naturel, chaleureux, malicieux, fruit du travail de quatre mains à l’orée des bois…jardin-Remy-2

 

Patricia

19 mai 2013

 

 

Haut de page