jardin de Locmaria à Quimper

Le Jardin du Prieuré Locmaria (3) Etienne le jardinier 2

Situé en face de la célèbre faïencerie Henriot, au bord de l’Odet, ce jardin de 1700 M2 a été aménagé en 1997 dans l’esprit des jardins de monastère puisqu’il se situe à proximité du Prieuré de Locmaria, fondé au Xème siècle.

Parcourir les allées de ce jardin clos de murs en compagnie d’Etienne Léty, notre guide-jardinier de la ville, est un vrai bonheur ! Pas étonnant puisqu’au Moyen-Age, le jardin est synonyme de Paradis (Jardin d’Eden) et l’extérieur représente l’Enfer…Le Jardin du Prieuré Locmaria (3) Etienne le jardinier

 

L’équipe des espaces vertss’est appuyée sur la flore décrite dans les archives de l’époque pour recréer les différents espaces du jardin : capitulaire de Villis (inventaire de base des plantes cultivées au XIème siècle), les écrits du moine Strabon ou de l’abbesse Hildegarde de Bingen…

Bordé de plantes grimpantes et de roses, dont la très parfumée « Etoile de Hollande », le jardin abrite une collection de plus de 150 espèces de plantes. Etienne nous entraine de carrés en carrés, en nous racontant l’usage et la signification des plantes, réparties en fonction de leur utilisation :

Le Jardin du Prieuré Locmaria (12)   Le Jardin du Prieuré Locmaria (14)

Le Jardin du Prieuré Locmaria (15)            Le Jardin du Prieuré Locmaria (16)

– culinaires : Poireau vivace, roquette, oseille, livèche, fèves, bourrache, céréales, Chardon Marie, Bardane, Molène…qui entraient dans les bouillons

– utilitaires : Consoude, Orties (fibres), Chanvre, Nigelle…

– médicinales : c’est dans le carré des signatures que l’on trouve les plantes, dont l’aspect était censé déterminer les maladies qu’elles soignent, attention pas toujours vérifié ! Chélidoine pour le foie (couleur jaune), Santoline vermifuge, Achillée ou Plantain (cicatrisantes) …

– aromatiques : Hysope, Fenouil, Thyms, Menthes, Artemisia…

– tinctoriales : Garance, Isatis, Hypericum…

– mais aussi magiques ou de sorcellerie : Belladone, Jusquiame, Datura !
Le Jardin du Prieuré Locmaria (25)

Chaque espèce est identifiée avec ses noms latins et français écrits sur de jolies ardoises, matériau que l’on retrouve délimitant les carrés, soigneusement paillés.

 

Sont présents bien sûr aussi des fruitiers : vigne, pommiers, poiriers, figuiers, néflier et petits fruits rouges. Saule

 

Le Jardin du Prieuré Locmaria (32)

s et charmilles, ainsi que des fleurs vivaces (Ancolies, Anthémis, Phlomis, Valériane…) sont dispersés également tout au long de ce charmant jardin, dont les structures sont réalisées en châtaignier, enduit d’huile de lin.

Le Jardin du Prieuré Locmaria (31) Rucher

 

On y remarque aussi un ancien rucher.

 

Le Jardin du Prieuré Locmaria (27)

Au centre du jardin, une fontaine symbole de vie, avec ses quatre chemins d’eau en croix, représente les 4 fleuves du paradis terrestre décrits dans la Bible, surmontée d’une tonnelle en chêne symbolisant le ciel. Tout proche, le jardin marial, très intime, est composé de plantes ramenées des croisades, il renferme des symboles religieux, notamment liés au culte de la Vierge Marie (Lys, rose et iris blanches…)

Le Jardin du Prieuré Locmaria (44)

Le Jardin du Prieuré Locmaria (41)

Le Jardin du Prieuré Locmaria (38)

Le Jardin du Prieuré Locmaria (22)

 

Une grande sérénité se dégage de ce très beau jardin, unique, labellisé remarquable et espace vert écologique, que nous avons beaucoup de mal à quitter pour … »l’enfer » extérieur !!!

 

 

Un grand merci à Etienne, jardinier passionné, de nous avoir régalé de  son savoir sans compter son temps : nous avons admiré, touché, senti et goûté de nombreuses plantes avec délices…

 

 

 

Sophie le 2-05-2017Le Jardin du Prieuré Locmaria (18)

Haut de page