JARDIN de RENÉ MAHUAS à PLUMERGAT

 

Samedi 20 mars 2021. Premier jour du printemps, soleil rayonnant et température fraîche mais agréable, participants heureux de se retrouver, même masqués !… Tout était réuni pour une superbe rencontre avec René MAHUAS, à Plumergat, dans son jardin de Camellias. Seize adhérents le matin et dix-huit l’après-midi qui furent enthousiastes !

Accueil chaleureux, organisation aux petits soins.

René a d’abord rapidement présenté son jardin de 1000m² qu’il soigne depuis 40 ans. Il ne qualifie pas ses Camellias de « collection », même s’il en possède environ 150. L’ensemble est en effet constitué de beaucoup de plants achetés « au petit bonheur la chance », d’autres offerts, de quelques semis spontanés et d’un Camellia qui existait sur le terrain avant son arrivée et qui a déclenché son intérêt pour cette plante 

. Il dit lui-même ne pas être en mesure d’identifier toutes ses variétés ! Il en connaît beaucoup néanmoins et en parle avec gourmandise. Ce qui sera évident, et pour nous fort instructif, tout au long de la visite.

Préfigurant la conférence qu’il nous donnera dès que les conditions sanitaires le permettront, René a fait ensuite un court historique du Camellia

  Il fut importé d’Angleterre en 1806 par un nantais avisé (et riche), Ferdinand FAVRE, devenu plus tard Maire de Nantes. Le Camellia se développa en Bretagne, le sol et le climat permettant son installation en pleine terre. Il fut apprécié des presbytères et des couvents pour disposer de fleurs sur les autels en hiver. En France, Nantes est donc la capitale du Camellia et la Bretagne devient son premier pôle de production. Poursuivant sa présentation générale, René a indiqué les grandes catégories de Camellias (japonica, hybrides, et sasanqua) et a répondu à nos questions : la catégorie « Camellia champêtre », par exemple, n’est qu’une appellation commerciale et poétique, sans fondement botanique ! Le Camellia est une plante génétiquement très variable et qui subit de nombreuses mutations. Ses multiples variétés, obtenues par semis sont le résultat de croisements spontanés ou d’hybridations. René a également précisé quelques caractéristiques générales de leur aspect (port buissonnant, port colonnaire

 et surtout de leur floraison. Ainsi nous a-t-il permis d’observer des fleurs de Camellia Higo (à la centaine d’étamines) 

, de pétaloïdes (étamines transformées en pétales) 

],

de péoniformes (en forme de pivoine) 

, d’anémoniformes (en forme d’anémone)

, sans compter sur les divers arrangements des pétales (imbriqués 

, fleurs semi-doubles )

, ou la variété des couleurs .

La visite, à la lumière de ces explications générales est alors devenue encore plus intéressante, prenant un tour esthétique nous permettant de découvrir des variétés spectaculaires 

originales

, jusqu’à un Camellia jaune crème 

, ou tout simplement ravissantes 

 Une déambulation véritablement féérique rendue encore plus agréable par la passion communicative et la pédagogie de notre hôte ! 

 

Daniel et Thérèse PERROT

[Photographies Daniel Perrot

et Sophie Tourmelin : n°01 et n°14]

Photos des adhérents  icihttp://baladesetjardins.fr/chez-rene-mahuas/