Jardin-Pépinière « Des heures dehors» à Ploërmel

BALADE » GOURMANDISES FLORALES »

 

 DSCF8263

 

Quand la cueillette s’effectue après la rosée du matin dans le jardin « desheuresdehors », la balade gourmandise peut commencer.

 

Nous y arrivons le vendredi 6 octobre sous un soleil automnal accompagné d’une petite brise, bien fraîche. Mais très vite, nous sommes captivées par l’histoire d’Hélène et Daniel venus de Bristol (Angleterre).

Installés depuis 3 ans à la Vieille Ville, près de Ploërmel, pour une reconversion professionnelle plus que réussie.

Leur jardin comestible regorge d’une multitude d’espèces de fleurs et plantes, plus ou moins connues, mais souvent ignorées du grand public.

DSCF8265   DSCF8269

Çà va faire le bonheur de nos papilles. Les premières odeurs du « Thym » (thymus jekka) qui sert de couvre-sol nous embaument déjà, puis la cueillette dégustation commence.

Il y a  la « Tétragone » connue sous le nom d’épinard de Nouvelle-Zélande.DSCF8266

Du « Lierre Terrestre » au goût de fromage de chèvre qui sent carrément le bouc !

La « Moutarde Rouge » (amsoïm) pique comme le radis noir, puis « lOseille » plus acide.

« L’arbre aux faisans » (leycesteria) nous étonne avec ses baies rouge-foncée au goût de caramel brûlé. Cet arbuste est même considéré comme invasif en Australie.

DSCF8276

Ensuite viennent les « Capucines » avec graines, feuilles et fleurs qu’un grand chef cuisinier de la région met en harmonie avec ses recettes de crustacées.

Les « Tagêtes » se cueillent à peines ouvertes, voilà la rosée du matin qui intervient pour harmoniser son alchimie pendant le transport chez le client afin de faire aboutir la quintessence du plat à laquelle elle est destinée.

La «Pimpernelle » ressemble à une sorte de concombre et de noix verte dans la bouche.DSCF8277

Les « Radis » poussent en fleurs afin de pouvoir manger la petite gousse. Un vrai bonheur.

Le « Skiso Perrilat » (basilique japonais) procure un goût oriental de cumin.

Le « Yaouthli » (herbes aux thés) nous rappelle la réglisse.

Pour le dessert, la surprise de « L’herbe à sucre des Aztèques » (lippa dulcis), donne une explosion rafraîchissante sucré-mentholé, collant sur notre palais.

 

Bref un vrai tour gastronomique dans ce havre de paix. Un jardin plein de tendresse et de saveurs subtiles.

DSCF8278

 

Lotti 

6  Octobre 2017

 

 

des-heures-dehors-un-concept-gourmand owners

Hélène  et Daniel Deniaud-Powell

16 Vieille Ville,
56800 PLOERMEL

Petits travaux de jardinage

Haut de page