Les laitues.

   

Du printemps à la fin de l’automne, avec ou sans protection, il y a toujours une variété de laitue à cultiver dans son potager.

Crue ou cuite, contenant 95% d’eau, la laitue est un légume riche en fibres, en minéraux (potassium et calcium) et oligo-éléments et pauvre en calories (15 à 20 kcal pour 100g).

1 Laitue pommée -  légendée

C’est un aliment indispensable dans nos assiettes pour équilibrer nos repas.

Les 5 principaux types de laitues:                            

1 Les laitues pommées ou beurre

Des feuilles larges, lisses ou gaufrées, tendres, épaisses ou croquantes, serrées autour d’un cœur  jaune, forment des pommes rondes légèrement aplaties.

Des variétés précoces pour le printemps : Bon jardinier (volumineuse),  La première (début de saison, feuilles épaisses), Gotte jaune d’or( petite pomme), Reine de Mai (petite pomme légèrement teintée de rouge)…

Des variétés pour une culture du printemps à l’automne, résistantes à la montée à graines :       Nadine (feuilles épaisses et croquantes, pomme volumineuse et bien fermée), Merveille de Nancy (croquante, vert blond), Santoro ( vert clair, serrée et croquante), Sanguine améliorée (tendre,  teintée de rouge), Lobela (vert brillant, très bonne saveur), Merveille des 4 Saisons (pomme rouge brun)…

Des variétés à forcer (culture sous abri): Matinale et Diola (semis en automne, récolte de novembre à avril) volumineuses, feuilles épaisses,  Alexandria (semis août, récolte en automne)

Des variétés pommées d’hiver : semis du 15 août à fin septembre pour une récolte au printemps, résistantes au gel, repiquage en automne : Val d’Orge, Brune d’Hiver, Grosse Blonde d’Hiver, Merveille d’Hiver, Passion Blonde

2  Les batavias                   2 Laitue batavia - légendée

Des laitues pommées aux feuilles croquantes, gaufrées, ciselées ou crispées, vertes ou rouges, souvent lentes à monter.

Des variétés traditionnelles pour le printemps : Dorée de Printemps  très bonne), Blonde de Paris…

Des variétés pour le printemps et l’automne : Cocktail (excellente), Batavia La Croquante (vert pâle bordée de rouge, culture facile)…

Des variétés résistant à la chaleur : Blonde de Laeken, Carmen, Chou de Naples, Merveille de Vérano, Pasquier, Kamikaze, Rouge Cardinal

Des variétés pour les 3 saisons : Reine des Glaces (une des meilleures batavias), Eole (amélioration de Dorée de Printemps) , Nauplus (grosse pomme), Or Ros (vert clair bordée de rouge)…

 

3 Laitue romaine - légendée

 3 Les romaines

Des feuilles allongées épaisses et croquantes forment des pommes souvent volumineuses appelées chicons.

 Blonde Maraîchère (lente à monter), Blonde Lente à Monter (cœur serré), Chandor (résistante aux virus, du printemps à l’automne)..

 

 4 Les feuilles de chêne                  
4 Laitue feuille de chêne - légendée

Vertes, rouges ou brunes, à cultiver du printemps à l’automne, des feuilles découpées, croquantes.

 Salad Bowl  (très décorative), Kipling  (+++, récolte de juin à septembre), Gourmandine (comme son nom l’indique) Panisse      ( suporte bien la chaleur), Prunaï (rouge)…

 

5 Les laitues à couper

5 Laitue à couper - légendée

Pour des récoltes feuille à feuille si on ne coupe pas le collet.

Lolla Rossa  (vert brun bordé de rouge, décorative), Saint Vincent  (vert marqué de brun rouge), Salad Bowl (peut se récolter aussi en 1 fois)…

 

Conditions de culture

Les laitues appartiennent à la famille des Astéracées.

On les classe dans le groupe des légumes feuilles. Pour se développer, il leur faut une terre fertile, riche en humus. Elles ont essentiellement besoin d’azote (N) (sans excès) mais aussi de potasse et de phosphore.

Comme c’est un légume peu gourmand, une fertilisation de fond apportée à l’automne ou au moment de la plantation suffit.

On apportera donc du compost décomposé et/ou du fumier bien mûr.

A noter qu’un manque de calcium (fréquent dans notre région)  peut entraîner un brunissement au bord des jeunes feuilles.

Après une culture de laitues, on peut encore cultiver d’autres laitues car elles épuisent peu la terre.

 

Semis et transplantation

Pour avoir des laitues toute l’année, il ne faut pas hésiter à échelonner les semis. Mieux vaut semer en toute petite quantité toutes les 2 ou 3 semaines, la récolte survenant 7 à 8 semaines plus tard.

Le semis peut se faire en serre (surtout pour les cultures précoces), sous châssis, en pépinière ou directement en pleine terre.

A savoir que pour germer, les graines ont besoin d’une température de la terre de 12 à 15° mais jamais plus de 22° (blocage de la germination).

Le semis peut se faire en godet (ce qui permet une reprise plus rapide après la transplantation) en caissette, en terrine ou en ligne dans une terre ou un terreau  léger. On enfonce les graines à moins d’un centimètre en ne les serrant pas trop. De toutes façons, il faudra éclaircir en ne gardant qu’un plant dans un godet ou un plant tous les 5 cm en pleine terre. Ensuite, il faudra maintenir le semis humide.

Au bout d’un mois environ, il faut mettre les plants en place à 30 cm d’écart en tous sens minimum.

Si vous avez opté pour les godets, vous devez émietter la terre sur laquelle vous placez votre motte en appuyant dessus pour l’enterrer de moitié. Lorsque le plant se développera, le collet restera hors de terre et cela limitera la pourriture des feuilles de base.                 6 Plant prêt à repiquer - légendée

Si vous avez opté pour des plants à racines nues, vous faites un trou avec le plantoir, vous placez le plant sans retrousser les racines (que vous avez éventuellement raccourcies) et en laissant le collet libre. Ensuite vous tassez la terre en plantant votre plantoir à côté du plant (ce qui fait un trou pour l’arrosage).

Si vous avez effectué un semis direct, il n’y a qu’à éclaircir.

Ensuite, il faudra :

–  veiller à un arrosage régulier mais modéré (plutôt au pied), pour éviter une montée à graines trop rapide qui se produit lorsque l’arrosage est irrégulier.

– pailler entre les rangs pour maintenir l’humidité et protéger la terre.

Au moment de la récolte, arrosez la pomme pour qu’elle garde sa fraîcheur, coupez le collet et retirez les feuilles extérieures abîmées en laissant le tout en place.

 

Problèmes rencontrés

1. La fonte des semis.

2. Les limaces!!! surtout lors des semis et de la transplantation.

3. Les larves de taupins appelés vers fil de fer ,                            
7 Ver fil de fer ( larve du taupin) - légendée

les vers gris qui sont les chenilles de la noctuelle                       8 louvette (chenille de la petite hépiale) - légendée

et les louvettes qui sont les chenilles de la petite hépiale.       9 Ver gris ( larve de la noctuelle) - légendée

Ces indésirables creusent des galeries dans le collet et font mourir les plants. La lutte est difficile puisque ces prédateurs sont sous terre :

–  un travail du sol régulier pour détruire les œufs et les larves,

–  un nettoyage autour des collets des salades pour trouver les intrus lorsqu’un plant flétrit,

–  aux pieds des plants, un arrosage de purin de fougères (très efficace sur les taupins), d’infusion d’absinthe ou d’extraits d’ail comme répulsif .

4. Les virus qui affectent certaines variétés anciennes.

 

Thérèse Perrot, le 5 avril 2014

Haut de page