Le Vastérival

Bonjour !

 

Aujourd’hui,

Princesse-Sturdza

La Princess Sturdza lors d’une visite précédente

J’ai le grand plaisir de vous parler d’une très belle histoire d’amour, entre une Dame, la princesse Greta Sturdza et son jardin, le Vastérival à Sainte Marguerite sur Mer.

Elle débute par l’acquisition, en 1955 de la maison du compositeur Albert Roussel et d’un méchant vallon attenant, couvert de broussailles, parsemé de quelques beaux arbres, dans un endroit marécageux et très éventé car tout près de la mer.Vasterival-5 Vasterival-4 Vasterival-3 Vasterival-2

Les premiers  travaux vont consister à défricher, drainer et border l’espace de coupe-vents.

Vont ensuite venir les années où, avec  une passion inextinguible, elle va rechercher, trouver puis méticuleusement planter quelques 8 à 10 000 plants, rares pour la plupart.

Elle, l’autodidacte, va créer avec un sens artistique incroyable un vallon enchanté. Elle veut un jardin des quatre saisons, un jardin intéressant chaque saison. Elle, la princesse roumaine en exil, avec sa force et à force d’amour elle l’aura !

Foin d’esprit de collection ! Ce sont les facultés de rusticité, de floraison ou la beauté d’un feuillage qui l’intéressent et qu’elle recherche afin de les marier, avec un soin subtil.

Cinquante années de travail, d’imagination, et de joies immenses vont donner  environ 10 hectares de  jardin d’une stupéfiante beauté.

Vasterival-8Vasterival-6

 

Vasterival-7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vasterival-1

 

 

Ce vendredi 28 février 2014, le groupe Ballade et Jardins est convié par Didier Willery, Sybille et un couple d’amis de la Princesse à visiter le Vastérival.

Didier Willery, fidèle collaborateur de la Princesse et chargé de veiller sur son œuvre, va brillement, en quatre heures, nous donner un aperçu de la multitude de perspectives et de points de vue que le relief, très accusé du jardin, procure, aidé aussi  par de nombreux exemples de taille en transparence.

Bien sûr les explications concernant l’identité et les qualités des végétaux ne seront pas oubliées.

Enfin, c’est avec des propos d’infinie affection et de respect qu’il nous parlera de la Princesse Sturdza, soucieux de nous faire sentir son esprit qui flotte sur ce merveilleux vallon.

Personnellement,

J’ai dans mon cœur une très sélective liste de jardins que j’ai visités et que je revisite ponctuellement : ce sont pour moi, en quelque sorte, des parents et j’éprouve régulièrement  le besoin de les revoir.

Vasterival-11

Nul  doute pour moi que le Vastérival va entrer dans cette liste.

Vasterival-10

Vasterival-9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rose  28 février 2014

 

 

Le Jardin du Vasterival

Allée Albert Roussel 346 (Route du Phare d’Ailly)
76119 Sainte-Marguerite-sur-Mer
Tél. : 02 35 85 12 05

 

Haut de page