Pelouse et bordure

  • Aérez puis terreautez remplacez le terreau par du sable en sol argileux.
  • Désherbagepâquerettes, pissenlits, plantains…
  • Réparez les zones dégarnies par un semis(employez de préférence le même mélange de semences) ou avec du gazon « tout prêt » livré en rouleau ou en plaques.
  • Soignez les découpes de massifs, avec une cisaille à gazon. Pour les massifs rectilignes, guidez-vous avec une longue planche !
  • Semezles nouvelles pelouses.
  • Tondez, arrosez et roulez régulièrement, au moins une fois par semaine.

 

Arbres, arbustes et conifères

  • Planter lauriers-roses, grenadiers, albizzias, néflier du Japon ; bignones et jasmins le long d’un mur bien exposé.
  • Tremper les mottes avant la plantation des plantes de terre de bruyère jusqu’à disparition des bulles d’air.
  • Taillez juste après floraison forsythia, groseillier à fleurs, cognassiers du Japon, genêt à balai, corête du Japon….
  • Supprimez les fleurs fanées des lilas.
  • Diviser les bambous.
  • Marcottez azalées, cytises et magnolias. Bouturer les de lauriers-roses en les laissant tremper dans un vase.
  • Attention aux araignées rougessur les conifères (sapin « pain de sucre » en particulier) si le temps est sec.
  • Supprimez les fleurs fanées de caméliaset rhododendrons hâtifs. Épandez un paillis riche mais acide à leur pied.
  • Veillez à l’arrosage des plantes de terre de bruyèresi difficile à réhydrater : azalées, rhododendrons…
  • Taillez les céanothescaducs envahissants juste après leur floraison.
  • Supprimez les pousses apparaissant sur les troncs des arbres conduits en tige.

Plantes vivaces

  • Plantez, les vivaces peu rustiques telles que Kniphofia, agapanthes, crocosmiasmais aussi les fougères et les graminées car ce sont toutes des plantes détestant l’humidité.
  • Bouturez »en vert » de nombreuses plantes vivaces.
  • Divisez et/ou rabattezles touffes des plantes à floraison de printemps juste après leur floraison : corbeille d’or ou d’argent, doronique…
  • Récoltez les graines des helléboresles plus précieuses lorsqu’elles sont mûres mais encore fraîches et semez-les sans plus attendre.
  • Pincez les touffes de chrysanthèmes d’automne, d’hélénium, de phlox, d’aster d’automne…
  • Tuteurez les vivaces les plus hautes telles que les delphiniums, iris et pavots avant qu’elles ne soient trop élevées.
  • Roses trémières éliminez les feuilles malades.
  • Commencez les semis de plantes vivacesà l’extérieur, dans un coin du potager par exemple.
  • Supprimez les fleurs fanées.

Fleurs saisonnières

  • Semez directement en place des annuelles rustiques et semi-rustiques: ZinniaAmmi majusAnchusa, argémone, Cladanthus, coréopsis, immortelles, Kochia, lin rouge, némophile, NicandraPerillaUrsinia, maïs d’ornement, œillets d’Inde et Tagetes, cosmos, pavots, alysses, nigelles, centaurées ,belle de jouret belle de nuit…
  • Mettez en place les semi-rustiques (fuchsias, surfinias, pélargoniums, ArgyranthemumScaevola…) et les annuelles achetées en godets.
  • Supprimez les bisannuelles essoufflées, préparez les massifset plantez les plantes annuelles achetées en godet ou transplantées.
  • Plantez des grimpantes annuelles : ipoméeset cobées, Mina lobata et Dolique lablab.
  • Semez des bisannuellestelles que primevères, monnaie du pape, giroflées, œillet de poète, ..

Plantes grimpantes

  • Marcottez la glycine.
  • Semez des coloquintespour garnir rapidement un treillage.
  • Plantez en pleine terre ou sortir les pots de grimpantes frileuses: passiflores, thunbergia, capucine des canaris, cobée, ipomées, volubilis, le Rhodochiton, l’Eccremocarpusou le charmant Mina lobata
  • Palissez, palissez ça pousse !

 

Rosiers

  • Paillezle sol au pied des rosiers avec du compost « maison », e. Évitez l’écorce de pin trop acides pour les rosiers.
  • Désherbez et ameublissez les massifs au pied des rosiers. Marcottez les rosiers grimpants.
  • Supprimez les gourmands prenant naissance sous le point de greffe.

Plantes bulbeuses

 

  • Planter les eucomis, ismènes, l’amaryllis belladonna, le gloriosa (une grimpante exotique).
  • Jusqu’à fin mai, plantez des cormes de glaïeulstoutes les deux semaines afin d’obtenir des floraisons successives jusqu’en automne.
  • Mettez en place les bulbeuses à floraison estivale (dahlias, glaïeulset compagnie) et automnale, crinums et nérines, tubéreuses et ismènes…
  • Divisez crocosmias, crocus, hémérocalles.
  • Laissez quelques muscaris monter en graines pour qu’ils se ressèment.
  • Coupez à ras la tige florale des tulipes défleuries. Laissez en place le feuillage des tulipes et jacinthes jusqu’à ce qu’il ait jauni. Puis déterrez-les, en juin. Si la place est comptée, arrachez-les avec une motte et laissez-les mûrir, en jauge, au potager.
  • Supprimez les fleurs fanées

 

 

 

 Conseils

  • Continuez à arroser les plantes récemment mises en place.
  • Les pucerons sont là, jets d’eau, savon noir, à chacun ses astuces.
  • Arbres, arbustes, rosiers : les nouvelles branches apparaissent, vous pouvez faire de petites tailles pour équilibrer, éviter que des branches se croisent, orienter l’aspect général, choisissez les branches à éliminer en fonction de leur orientation.
  • Pensez à aérer le compost (au moins une fois par mois)
  • Retirez les paillages hivernaux et les ajouter au tas de compost.
  • Binez le pied des plantes et faire un apport d’engrais bio. Griffez le sol et arrosez pour faire pénétrer cet amendement

François Lefbvre

Balades et Jardins 13 mai 2017