The Lost Gardens of Heligan

            20160527_110209     dscf5327     20160527_110145-1

On est arrivé la veille en cornouailles .
La nuit a été pluvieuse , la matinée s’annonce plutôt humide et grise ….. c’est l’Angleterre ! on prévoit chaussures de marche et imper pour cette première journée d’une semaine de visites .
10 heures, nous nous présentons devant » les jardins perdus de Heligan  »   . c’est un grand domaine de 400 hectares aménagé pour recevoir de nombreux visiteurs : parking – Monsieur et Madame Murphy – bureau et réception –  restaurant – aire de pique-nique et boutique .
Dès l’entrée , on devine que l’on va osciller entre traditionnel : boîte aux lettres et cabine téléphonique , rouge vif , typiquement anglaises et  exotisme  avec géranium de Madère , fougères , palmes et une superbe touffe de « myosotidium hortensia  » aux larges feuilles rondes vernissées , aux grandes  fleurs bleu vif de myosotis – magnifique !

Pas de visite guidée , mais on nous fournit un plan de la propriété en français !
HELIGAN est un vaste domaine  acquis au 16e siècle par la famille  Tremayne  : on lui doit la maison et les jardins privés qui la bordent . Les descendants successifs ont développé les jardins  ornementaux , la Grande Allée , le flora’s green et  le jardin italien qui descendent en pente douce vers la maison ; à l’ouest et au sud des zones plus sauvages avec  » la vallée perdue  » et la « Jungle » descendent vers la mer .

dscf5313_old1  dscf5312   dscf5311_old1

20160527_113219dscf5301_old1

.

.

.

Passé le guichet , sous la futaie une  » tête de géant  » nous accueille : sculpture végétalisée rigolote qui ressemble plutôt à un lutin facétieux nous guidant du regard  vers le jardin du Nord …….et là , le  long des allées, , c’est un déferlement de couleur , de Rhododendrons , de fougères , de primevères . Les troncs des myrtes  « Luma  » sublimés  par l’humidité ambiante sont d’un orange éclatant .

    On admire des  arbrisseaux  inconnus dont les fleurs en clochettes sont d’un mauve délicat.

20160527_112905-1-1      20160527_113018

20161029_221411

Au 19e siècle , les » Grandes maisons  » vivaient en autarcie .après la Première Guerre mondiale , faute de personnel , les Jardins sont laissés à l’abandon , envahis par les ronces .
Il y a environ 20 ans , les nouveaux propriétaires ont fait renaître ces  » Jardins perdus « et en particulier restaurer la  » petite cour au melon  » protégée par des murs en briques et  appentis où sont rangés  outils et  pots de semis , avec au centre l’alignement des châssis

p1020031

                     p1020029     p1020028

  dscf5341 dscf5342_old1 dscf5340_old1

dscf5320_old1

dscf5326_old1 dscf5325 dscf5324_old1

À la suite , le vaste potager très structuré , impeccable , alimente le restaurant du Domaine . L’allée centrale , sous sa double voute de pommiers en arceaux doit être somptueuse au printemps……..

                        dscf5323      dscf5322_old1

.

En descendant vers la  » maison « , on decouvre le  » jardin de fleurs  » ceint de hauts murs en briques :Jardin très ordonné avec des allées pavées . Dans la partie centrale , les rangs de fleurs sont pour la plupart étiquetés – exemple : Camassia  » leichtlinii Alba  » .  Au pied des murs de superbes touffes de vivaces :  l’harmonie des couleurs , les associations de feuillages  paraissent parfaitement  coordonnées .

20160527_12153520160527_121124  p1020047-1

En continuant vers le  » jardin du cadran solaire  » ,on découvre des scènes où les rappels , contrastes  entre couleurs et formes  sont très  pensés –  un vrai régal.
*  une harmonie de blanc avec un majestueux  » Davidia involucrata  » ,arbre au mouchoirs avec ses bractées blanches entouré de deux imposantes jarres plantées d’arums : scene très élégante .
* un rhododendron au tronc  presque rose  comme ses fleurs avec  rheums  pourpres et knautia

.20160527_121603  20160527_121643  20160527_121754
*au fond rhododendron et  Acer rouge , puis Rheum au revers pourpre   et un rappel de pourpre au premier plan  .

p1020069

  L’allée qui conduit au  » Flora’s green  » ,  grande pelouse avec des massifs de Rhododendrons – impressionnants – est bordée de Caméllias , Stewartias , rhododendrons certains plus que centenaire dont les troncs humides capent la lumière – remarquable

20160527_123018  20160527_120311-1  20160527_123510

!
En redescendant vers  » la jungle  » on découvre  » le pavillon d’été « . Au fond , au nord le préau ouvert sur un patio  calades et dallages , bassin central avec fontaine ,  de chaque côté , deux grands bancs classiques  , en bordure tout autour des massifs de petits arbustes et vivaces et au sud une haie ondulante taillée en arche cadre la vue sur la campagne avec la mer en arrière-plan . Un bijou – une foule d’idées pour l’aménagement d’un petit jardin sans problème et entretien.

      p1020075

Dans la jungle , des cheminements en bois aident à la descente vers le fond  du vallon  , enjambent les ruisseaux : l’eau est  partout  présente . Sur les pentes, la végétation est très serrée, touffue…… c’est un foisonnement de bambous, gunneras,  de dicksonias  » Antartica  » immenses ,un enchevêtrement de végétaux .

p1020078-1 p1020079-1 20160531_123443
Et , surprise un pont de corde est suspendu en travers du vallon ….. on s’empresse de le traverser …..on tangue au-dessus d’une mer  de fougères arborescentes ……..Le soleil est enfin au rendez-vous , la végétation luxuriante , la chaleur moite, on s’y croirait presque …….!!!
Mais il est temps de remonter vers l’accueil du domaine , lieu de rendez-vous pour le pique-nique . en chemin sous les frondaisons nous croisons les  sculptures végétalisées qui ont fait la réputation du domaine

p1020082

       En cours de visite  , un jardinier nous a donné le nom de l’arbrisseau aux fleurs mauves délicates : » JOVELLANA  »  , originaire de Nouvelle-Zélande

jovelana
très belle visite enthousiasmante  .  Merci bidou. ……..très bon choix !

Joelle Brun

27 mai 2016

 

Lost Gardens of Heliganlost-gardens-heligan-cornwall

Pentewan
St Austell
Cornwall
PL26 6EN
Tel: +44(0)1726 845100
Haut de page