Dimanche 31 mai 2015

———————DSCF4232Souligné-Flacé J. des Vigneaux03——————–

Le Jardin des Vigneaux : un surprise de taille !

La Sarthe, le Pays Cénoman,le village de Souligné -Flacé, lieu dit Les Vigneaux , dernière maison à droite, en impasse avant d’atterrir dans un champ , en face d’un joli étang vert qu’embrasse un grand saule pleureur .DSCF4234 DSCF4236 

C ‘est une belle maison ancienne , longue et basse au crépi jaune  clair vieilli et aux tuiles rouges-brunes patinées de tous les temps , dans le beau style du pays : ce fut une cure  aux 16e et 17e siècles , avec un peu en retrait sur le coin de la maison un très beau pigeonnier du 16è siècle , privilège du clergé et des nobles à l’époque , rond, de 6m de diamètre et 440 niches , dont le superbe toit rond dans cette même tuile traditionnelle vient d’être refait par un Compagnon .C’est ce pigeonnier  avant tout qui a séduit les futurs propriétaires .DSCF4269

Plus tard ce fut une exploitation agricole .Une grange s’étire à la suite de la maison d’habitation ,qui nous a offert le gîte  pour notre pique nique contre la pluie.

Un couple charmant,dynamique , enthousiaste , encore en activité, mais dont les enfants ont grandi consacrent leurs week end et leurs vacances depuis environ  12 ans à élaborer un jardin , qui a été pour tous , y compris Alain Dupont une délicieuse surprise .C’est pourtant lui qui l’avait déniché en fouillant comme à son habitude dans les livres, revues et autres sites et blogs. Car ce jardin  n’est pas connu des propriétaires connus de jardins de la région , il n’est ouvert au public que depuis 3 ans  lors du week end des jardins de juin  uniquement . Nous avons été une exception .

La terre est de la marne qui retient bien l’eau , leur interdit les hydrangéas mais plaît à quantité d’autres plantes et tout pousse vite avec tout le broyat des tailles et de fines couches de tonte .Une plate- bande d’oeillets de poètes aux rouges ardents mêlés aux houthunias réchauffait le regard . Une couronne de cérinthes ceignait avec bonheur un nandina élancé.

Le soleil n’était pas de la partie , il a même  fort plu sur la fin mais rien n’est venu freiner notre enthousiasme un peu stupéfait . Car l’ensemble se tient maintenant sur 1 ha  , et l’ on n’est plus dans une sensation de jardin  mais de parc , un peu à l’anglaise mais qui possède son propre cachet .DSCF4259DSCF4267DSCF4246

L’originalité tient à l’heureuse audace du maître tailleur de la maison , car il taille arbres et arbustes de toutes sortes , en transparence et nuages bien sûr , mais aussi en colonnes , en arches successives avec des Acers , en vagues de Loniceras , en longues branches comme des bras qui s’étirent  avec un Juniperus, en torsades , en coupoles et l’on en oublie . Il réalise tout cela sur des végétaux classiques,  les transformant en autant de sujets  inattendus : Abélias , cornus ,physocarpus ,photinias ,spirées, ormes..des rosiers grimpants sont taillés en buisson:Ghislaine de Féligonde…une hutte contenant une petite table et deux chaises est réalisée toute en osier courbé  feuillu, au sol une moquette éclatante de lysimaque .Ce couvre sol vu ailleurs entoure forces plantes et ne les dérange pas du tout.DSCF4258

Deux Kolkwizias  sérrés côte à côte ont les  troncs dégagés et les  feuillage en coupole et plus loin un autre Kolkwizias balance très haut ses branches courbées de fleurs roses . Un lierre commun sur son gros tronc poilu buissonne. On a aussi vu du moins courant : un joli Nellia aux curieuse fleurs roses en barrettes .

Sur la grande parcelle plus récente du fond, ancien champ de maïs , des quantités de rosiers tous fleuris pour notre plus grand bonheur côtoyaient tous ces arbres et buissons taillés . On reconnaît des classiques et d’autres moins , comme ces pompons  grimpants rosés  parme au subtil parfum de muguet  et un étonnant « Blue Eye » blanc au cœur rose puis bleu-mauve à fleurs évoquant l’hibiscus .Beaucoup de rosiers aux couleurs éclatantes , mais il y a de l’espace et de la variété pour les harmoniser .Des clématites bien sûr , la blanche Jean Paul II…DSCF4255DSCF4262

DSCF4257Puis  en haut , posés près de l’allée d’ormes , des corbeaux picorent sans se déranger pour nous. Sûr, ils sont en tôle!  Plus vrais que nature .

Interrogé par Alain sur l’origine de cette vision du  jardin , notre hôte cite l’inspiration jaillie de la lecture du livre du jardin du Vastérival  «  le Jardin des quatre saisons » Il s’agit , avec les tailles de prolonger la vue , permettant des perspectives sur plusieurs niveaux du jardin ,  de laisser pénétrer la lumière partout ,de mettre en valeur les troncs ainsi dégagés , de réaliser de beaux entrecroisements de branches  et de troncs pour l’hiver lorsque les feuilles s’en sont allées .Car il pense beaucoup à l’hiver aussi pour étendre le plaisir du jardin à toute l’année . Des arbres sont choisis pour leur tronc , comme le veut la tendance actuelle.DSCF4263

Je leur suggère vivement d’ouvrir leur jardin aux amateurs , au public, quand ils seront à la retraite , de ne pas garder toute cette originale beauté pour eux seuls !car il est à voir et revoir , à voir vieillir , tant c’est aussi une étape qui peut parfois s’avérer délicate comme nous l’avons constaté à La Petite Rochelle et au Petit Bordeaux.Mais que cette politique de la taille pourrait rendre très intéressante au contraire .

Ils se fournissent essentiellement à la Pépinière de Champ Fleury  à Allonnes (72).

Ils font un blog connu de certains dans le groupe :

http://lejardindesvigneaux.over-blog.fr

D Voisin

31 mai 2015

 Jardin des Vigneaux à Souligné-Flacé

Proprétaires Éric et Catherine Bouteloup-Provost

Le Grand Vigneau à Souligné-Flacé (adresse GPS)

Tél. 06 32 49 82 99.

http://lejardindesvigneaux.over-blog.fr/