Jardin de Rocambole

    à CORPS-NUDS  (35) .DSCF5841

 

Ancien maraîcher bio, LUC  BIENVENU ouvre aux visiteurs son jardin de 6000m2 où il excelle tant du côté potager que du côté agrément.

Nous entrons d’abord dans le potager qui est aménagé en planches fixes de 7 à 8  m de long sur 1m20 de large, ce qui permet de les travailler à partir des allées et de mieux  gérer le travail du jardinier,  entrainant un gain de temps appréciable. Il est cultivé de façon biologique et est destiné à la production de légumes et fruits pour les besoins familiaux

jardin de Rocambole (5)  jardin de Rocambole (2)  jardin de Rocambole (1)

 

Chaque planche est agrémentée de fleurs, les allées sont engazonnées  sauf l’allée centrale qui est recouverte de sable.

Le plus grand soin est apporté au sol qui bénéficie d’un double paillage d’octobre à janvier constitué :

 

-des restes de végétaux   y compris les racines qui sont laissées en place car elles continuent à travailler le sol), des déchets de fleurs annuelles et vivaces. Le paillage est préféré en vert par Luc Bienvenu où il apporte de l’azote, du sucre et de la cellulose, éléments qui correspondent mieux aux cultures maraîchères annuelles que le carbone apporté par les végétaux compostés.

-d’une bonne couche d’environ 30 cm de feuilles mortes.

jardin de Rocambole (10)  jardin de Rocambole (9)  jardin de Rocambole (3)

Ce paillage protège le sol des aléas climatiques de l’hiver : pluie, grêle, neige vent, il évite la pousse des mauvaises herbes et permet aux vers de terre de rester travailler le sol en surface. Il en résulte un gain d’énergie et de temps. Il est enlevé 15 jours avant la mise en place de serres-tunnels et le sol travaillé au croc.

Le jardin est partagé en « bloc printemps » : pomme de terre, haricot, chou  et « bloc été » : tomate, melon, courgette avec une rotation qui permet de lutter contre les maladies telluriques, de gérer la fertilisation et le travail du jardinier.

Pour Luc il est important de limiter le travail du jardinier en intervenant à temps pour lutter contre les mauvaises herbes par exemple pour une planche d’oignons comprenant 4 rangs, seuls 2 sarclages et 3 binages suffisent s’ils sont effectués au bon moment.

jardin de Rocambole (25)   jardin de Rocambole (24) jardin de Rocambole (21)   jardin de Rocambole (14)

jardin de Rocambole (10)

Pour la mise en place des plants de tomates seuls les ronds destinés à recevoir les plants sont dégagés et travaillés à la bêche utilisée comme une grelinette. Les fraisiers et les artichauts  sont laissés 3 ans en place.

En parcourant les allées bien exposées au sud  un plant de  tomate de la Paz  (cyphomandra) , un  concombre farceur,  un plant de chayotte ont retenu notre attention .

jardin de Rocambole (29)  jardin de Rocambole (38)   jardin de Rocambole (36)

Un verger, où le raifort semble protéger les pêchers et brugnoniers de la cloque, nous introduit  dans le jardin paysagé où Luc laisse libre cours à son imagination et à son esprit de créativité. Il utilise beaucoup d’objets et  de matériaux (bois, verre, métal, brique, schiste, ardoise, pierre) de récupération et leur donne une nouvelle vie. Les réalisations sont insolites et exubérantes : un vrai travail d’artiste ! Il s’inscrit d’ailleurs dans ce monde d’artiste en proposant cet espace pour des expositions  aussi avons-nous pu admirer une sculpture contemporaine en bois d’Irène Le Goaster.

jardin de Rocambole (40)

Nous terminons cette visite  par le  jardin aromatique  où se côtoient  Brède-Mafane ( cresson de para) , Perilla frutescens (basilic japonais), Salicaire, Arroche rouge ainsi que l’absinthe, la rue et la tanaisie qui sont utilisées comme répulsifs pour les limaces.

Un grand merci à Luc Bienvenu pour cette visite où plantes et art cohabitent  de façon merveilleuse  et poétique.

 

 

Le jardin aromatiquejardin de Rocambole (41)

 

 

 

 

Colette Martineau

2 Juillet 2016

.

Propriétaire Luc Bienvenu

Les Jardins Rocambole
La Lande aux Pitois
Corps-Nuds, 35150,
Haut de page