« Sous un arbre perché »

 

 

Une pépinière de plantes d’ombre… et de lumière

 

 

Premier dimanche de novembre, grand soleil, 20°C annoncés l’après-midi,… belle opportunité pour une incursion du côté de Morlaix. Nous sommes à Guerlesquin. Au lieudit Kervocu, se tient la pépinière convoitée, qui organise sur le weekend de Toussaint une opération « portes ouvertes ». Allons-y !

 

Au bout du chemin creux, bien fléché, l’accueil est particulièrement réussi. On passe d’abord par le jardin d’exposition des variétés élevées ici sous une ombre légère. Tout est soigneusement étiqueté.

 

1 - Jardin d'expo

 

D’emblée, les hydrangea, malgré la saison, retiennent le regard. Les epimedium, liriope et autres ophiopogon en habillent parfois la base. De multiples autres espèces, aux noms moins familiers (il y a là des raretés…) agrémentent le tableau. Et un massif de saxifraga fortunei, tout en fleurs, éclate de lumière au milieu du passage, offrant des nuances de blanc, de rose, de parme,… fleurs graciles et graphiques sur des feuillages au vert profond, parfois vernissé.

2---massif-de-saxifraga-cro

 

5 - saxifraga        4 - saxifraga fortunei

 

3 - saxifraga fortunei

 

Belle entrée en matière ! Quelques pas encore, et les tunnels abritant les centaines de plantes disponibles sont accessibles. Fabrice et Olivier nous y accueillent, le premier plus spécialisé dans les arbustes et son compère, en charge des vivaces. Contact facile, abord chaleureux ! Au détour d’échanges et de questions, on apprend que la pépinière n’est installée ici que depuis deux ans, qu’elle était auparavant dans le Perche (d’où son nom !) avec un climat beaucoup plus difficile et changeant d’une saison et d’une année à l’autre.

 

Le nom reste le même (l’endroit est en hauteur !). La production de la pépinière reste aussi orientée sur les mêmes plantes d’ombre et de mi-ombre, étant entendu qu’il existe diverses nuances d’ombres, de la plus épaisse à la plus légère. A défaut de ne pas accepter une ombre trop dense et permanente, beaucoup des plantes proposées sont bien adaptées à la lumière tamisée des sous-bois clairs de feuillus, comme dans leurs régions d’origine. « Elles profitent ainsi, nous explique-t-on, de printemps encore lumineux avant de se protéger des rayons d’un soleil trop direct l’été. »

 

6 - pilea insolens

 

7 - cardiandra amamioshimensis

 

Isodon (synonyme : Rabdosia), Caryopteris, Dichroa, Rodgersia, Anemone, Arisemae, Trillium, Cardiandra, etc. s’accommodent ainsi de conditions de ce type. Ici, pas de problème, chaque variété a sa fiche d’identité à retrouver d’ailleurs dans le catalogue du site internet de la pépinière :

www.sousunarbreperche.fr

 

9 - Boehmeria spicata      8 - Boehmeria spicata

 

Et, « cerise sur le gâteau », les conseils d’Olivier et Fabrice sont dispensés sans compter. Fabrice, par exemple, fort de ses déplacements en Extrême-Orient, notamment au Japon, nous explique clairement et sobrement à quel point il faut tenir compte des situations des plantes dans leur milieu d’origine pour espérer les cultiver ici. Il a constitué la plus grande collection de cultivars d’hydrangea serrata en France. La collection d’hydrangea est d’ailleurs en cours de labellisation par le Conservatoire des collections végétales spécialisées (CCVS) pour acquérir le label de « Collection nationale ».

 

 

11 - hydrangea serrata 'Woodlander'

 

 

10 - hydrangea arborescens 'Hayes Starbust'

 

Vraiment, la visite de cette pépinière, nouvelle en terre bretonne, vaut les deux petites heures de route qui la sépare de notre Morbihan Sud. En ce dimanche d’automne, qui plus est, la présence de Maurice Laurent et des viburnum de sa collection nationale venait rehausser l’intérêt de la rencontre !

 

Un conseil : faites un tour sur le site Internet de la pépinière (www.sousunarbreperche.fr), vous y découvrirez des raretés et vous n’aurez plus le même regard sur les coins d’ombre de votre jardin. Cela vous donnera certainement envie d’aller visiter le lieu… Mais attention cela n’est possible que sur rendez-vous. Les floraisons de printemps et d’été mériteront sans aucun doute le déplacement !

 

A savoir, par ailleurs : la pépinière sera présente au Marché aux plantes d’Andel (Côtes d’Armor) pour sa 17ème édition qui se tiendra le dimanche 20 mars 2016… A suivre, donc !

 

 

Coordonnées :

Pépinière « Sous un Arbre perché »

Kervocu, 29650 GUERLESQUIN

06 15 40 25 87

contact@sousunarbreperche.fr

 

 

 

Texte et photographies

Daniel Perrot,

2 novembre 2015

 

 

 

Haut de page